Se connecter en SSH à un serveur dédié

54 Commentaires

Dans ce premier tutoriel vidéo consacré à l’installation et la configuration d’un serveur dédié, nous allons voir les bases, c’est-à-dire :

  • Choisir et commander un serveur dédié (exemple d’ovh et des offres Kimsufi)
  • Se connecter en SSH à son serveur
  • Mettre à jour son système
  • Ajouter des utilisateurs et changer le mot de passe Root
  • Changer de noyau (facultatif)
  • Sécuriser SSH (changement de port et blocage du login root)
  • Des tas de petites astuces et conseils

Voici la vidéo, garder en tête que les temps de chargement sont coupés et n’hésitez pas à passer en pleine écran avec la HD :

Comme d’habitude les vidéos sont disponibles en téléchargement. Le premier fichier correspond au tutoriel vidéo sur la connexion en ssh et la seconde est un bonus qui vous explique plus en détails comment utiliser l’éditeur VI (l’article sur VI avec la vidéo est disponible ici).

J’espère que le tutoriel vidéo vous aura plus, mais un petit résumé avec du texte ne fera pas de mal :

Choix du serveur dédié et de la distribution

Lorsqu’on choisit un serveur dédié, on doit penser à plusieurs choses : quel type de serveur prendre (choix du processeur, ram, disque dur) et quel type de distribution prendre (un windows serveur, Ubuntu server, Debian). Dans mon cas et comme c’est mon premier serveur dédié, destiné à héberger tous mes sites avec un traffic assez faible, le choix du serveur était vite fait : le moins cher (un Kimsufi de chez OVH). Ensuite au niveau de la distribution, je connaissais bien Ubuntu puisque je l’utilise tous les jours sur mon PC, mais j’ai préféré prendre une Debian où j’ai plus de liberté que sur Ubuntu et puis c’est plus stable (en plus il y a des tonnes de tutoriel sur cette distribution).

Première connexion en ssh

Une des choses les plus importantes c’est se connecter à son serveur pour l’administrer. Malheureusement, comme vous l’avez certainement compris, il n’y a pas d’interface graphique et on est obligé de passer par des lignes de commandes (avec le temps on apprécie de plus en plus :) ). Pour se connecter on utilise un protocole sécurisé (basé sur la cryptographie asymétrique pour ceux que ça intéresse). Sur Linux et sur Mac, SSH est installé par défaut dans la console, mais sur Windows vous devez passer par un logiciel comme putty (voici un lien pour un tutoriel).

Pour une première connexion voici ce qu’il faut taper dans la console (ensuite n’oubliez pas d’entrer votre mot de passe fourni par email) :

ssh root@adresse-ip-de-votre-serveur -p 22
# Exemple
ssh root@94.23.254.44 -p 22

Mise à jour du serveur

Une fois connecté à votre machine, la première chose que vous pouvez faire c’est mettre à jour votre système. Pour cela, il faut d’abord rechercher les mises à jour disponibles avec apt-get update et ensuite les installer avec apt-get upgrade . N’oubliez pas que c’est quelques choses à faire très régulièrement si vous voulez conserver un système à jour et donc plus sûr !

Changer de noyau

Comme je l’ai expliqué dans la vidéo, sur les serveurs Kimsufi (du moins lorsque j’écris ces lignes), la distribution que vous installez possède un noyau qui a été modifié par OVH. Malheureusement ça nous restreint, notamment au niveau du Firewall Iptables. Pour résoudre ce problème, le plus simple est d’installer un noyau non modifié.

uname -a
apt-get install linux-image-2.6-amd64
cp /boot/grub/grub.cfg /root
grub-mkconfig > /boot/grub/grub.cfg
vi /etc/default/grub   (remplacer 0 par 1 à default)
update-grub
reboot
uname -a

La première ligne permet de savoir quel noyau linux vous possédez actuellement, la 2eme permet d’installer un noyau de base, la 3e permet de sauvegarder le fichier de configuration de grub dans le répertoire root, la 4e permet de générer une nouvelle configuration pour grub (avec le nouveau noyau), la 5e permet de dire à grub de démarrer sur le nouveau noyau, la 6e met à jour la configuration de grub et enfin on reboot et vérifie que le nouveau noyau est bien pris en compte.

Ajout d’un utilisateur et changement de mot de passe

Pour créer un utilisateur on utilise la commande adduser nom_utilisateur et on renseigne ces infos comme le mot de passe (le reste importe peu). Pour changer le mot de passe d’un utilisateur système, on utilise la commande passwd nom_utilisateur. Je vous recommande fortement de changer le mot de passe Root (passwd root).

Sécuriser SSH

Par défaut ssh est un protocole sécurisé, mais comme on le dit l’erreur est entre la chaise et le clavier :p. Pour sécuriser ssh, vous devez modifier le fichier /etc/ssh/sshd_config et changer le port (par défaut sur 22), véfifier que vous êtes bien en protocole 2, désactiver le login Root avec PermitRootLogin placé à « No » et faire une liste des utilisateurs autorisés à se connecter en ssh avec AllowUsers (vous pouvez mettre l’utilisateur que vous avez créé précédemment).

Pourquoi faire tout ça ? Tout simplement pour éviter les attaques par brute force, la première chose que chercherons les pirates, c’est de se connecter en tant que root sur le port 22 de votre machine, en essayant tout les mots de passe possible. On leurs rend la chose plus compliqué en changeant tout ça et même s’ils trouvent le mot de passe de votre utilisateur, ils n’auront pas les droits de root !

Plus tard on verra comment bannir les adresses ip qui tente de se connecter 3 fois de suites avec un mot de passe erroné grâce à fail2ban.

Le tutoriel est terminé, si vous voulez voir la suite je vous conseille la seconde vidéo qui explique comment installer un serveur apache avec php, mysql et phpmyadmin. Si vous avez des remarques ou des questions, vous pouvez toujours laisser un commentaire en bas :-). N’oubliez pas de rejoindre la page facebook et partager cet article si ce n’est pas déjà fait !

Publié le 13 août 2011 par Madrzejewski Alexis dans Serveur Dédié

Vous avez aimé ce billet ?

Inscrivez-vous au Flux RSS du blog, suivez-moi sur Twitter ou partager simplement cet article avec vos amis sur Twitter ou Facebook

Inscrivez-vous à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter en précisant votre prénom et votre adresse email pour recevoir les dernières mises à jour du blog et des tutoriels exclusif par email (En savoir plus)

54 commentaires

Ajouter un commentaire

  1. Pingback: Installation et configuration d’un serveur dédié | Tutoriels-Video

  2. mykee

    Merci à toi pour cette série de tuto très intéressant :)

    Répondre
  3. Fabrice

    Vraiment super tuto !! j’aurais surement l’occasion de l’utilisé un jour des que je mettrais en place un site ! encore merci je vais voir les autres !bon travail

    Répondre
  4. Job

    Merci pour ta réponse Alexis sur l’autre post. J’ai donc commencé le tutoriel, malheureusement je suis bloqué juste après l’étape du changement de noyau.

    Après avoir changé de noyau et fait un reboot, putty m’a deconnecté du serveur, et depuis, impossible de m’y reconnecter. Lorsque je souhaite me connecter, avant même de pouvoir rentrer « root » ou quoi que ce soit, putty me lance un message d’erreur: « Network error: connection timed out » ou encore « Connection refused ».

    C’est un serveur dedibox sous debian. Merci

    Répondre
    • Salut,

      J’ai eu un problème similaire moi aussi lorsque j’ai commencé et je dois dire que j’ai mis un bout de temps à comprendre.

      En fait, comme tu n’as pas du tout accès à ton serveur, ça veut dire que tu t’es sois banni avec iptables ou fail2ban et dans ce cas un reboot hardware suffit (mais je pense pas que se soit ça).
      Ou alors ta machine ne démarre pas à cause d’une mauvaise configuration de grub. Je pense que c’est plus probable.

      Dans ce cas, il faut que tu regarde sur ton manager si tu as une option « netboot » qui te permet de booter sur un autre disque en fait.
      Si tu as cette option, tu peux reconfigurer Grub afin qu’il boot sur le bon noyau. En fait, c’est surtout l’étape ou tu modifie le fichier /etc/default/grub avec le GRUB_DEFAULT à 1. Sur les dedibox c’est peut être légèrement différents.
      Il est même possible que tu es un bon noyau par défaut et si ça se trouve tu n’as même pas besoin de le changer.

      Si tout ça ne marche pas, je ne vois rien d’autre que la ré-installation de ton OS via ton pannel d’admin. C’est d’ailleurs pour cela que je présente cette technique dans la première vidéo, pour limiter les dégâts …

      Répondre
  5. Job

    Merci pour ta réponse, je suis là pour apprendre et c’est un tout nouveau serveur donc je suis très enthousiaste même s’il y a des erreurs de ce genre 😉

    Sur dedibox, pas d’option netboot, mais en revanche, il est possible de se connecter en mode « secours », ce que j’ai fais, mais à partir de là, je ne sais pas comment faire pour « annuler » l’opération concernant Grub, autrement dit, comment remettre la config de départ ?

    Dans le pire des cas, je n’ai aucun pb à tout réinstaller 😉

    Répondre
    • Et bien pour tout remettre à 0, tu modifie le fichier /etc/default/grub et ta une ligne GRUB_DEFAULT = XX.

      Chez moi par défaut c’était 0 et j’ai mis 1 pour booter sur le nouveau noyaux. Donc essaye de mettre 0 pour voir ou même 2 (si t’avais déja mis 1). Sinon tu peux utiliser la technique bourrin qui consiste à incrémenter ce nombre jusqu’à trouver le bon réglage :)

      Mais si arrive avoir la main sur le serveur avec le mode secours, normalement t’auras pas besoin de ré-installé :). Et fait un tour dans les fichiers de log (cat /var/log/syslog) pour voir si c’est réellement ça ou un autre truc.

      Répondre
      • Job

        Finalement j’ai préféré réinstallé et en suivant tout ton tutoriel pas à pas, j’ai réussi à faire cette première partie sans encombres. Un très grand merci à toi pour ton sens de la pédagogie, tes vidéos sont excellentes !

      • Job

        J’ai juste un petit soucis: les accents et caractères spéciaux ne sont toujours pas pris en compte, alors que j’ai bien suivi l’étape de l’UTF8…. y aurait-il autre chose à faire de spécifique sur une dedibox ?

  6. hacbao

    comment savoir quelle version du noyau choisir ?

    merci pour les très bon tuto que tu nous proposes.
    je révise et et j’apprends.

    Répondre
  7. @hacbao, Pour le choix du noyau, le mieux est de faire une recherche internet pour trouver la version actuel (en ce moment y a le noyau 3.0 qui est sortie) et ensuite prendre « amd64″ si on à un dual core (aujourd’hui, quasiment toujours).

    @Job, pour le problème d’accent, après avoir fait la modification il ne faut pas oublié de reboot le serveur pour que ça marche.
    Si ça ne marche toujours pas, regarde dans ton terminal si tu ne peux pas choisir l’encodage, le problème vient de la.

    Répondre
  8. bonjour a tous,

    pour mettre a jour mon noyau j’ai eu quelques souci car apperement la carte réseaux pose souci au reboot du coup plus de ssh :)

    donc j’ai du passé par une autre methode qui consiste a s’inspirer du fichier de conf de ovh mais sur un noyau normal

    je vous livre mon aide memoire ca peut toujours servir je pense

    aptitude update
    aptitude upgrade
    aptitude install build-essential ncur lzma

    uname -r

    wget ftp://ftp.ovh.net/made-in-ovh/bzImage/2.6-config-xxxx-std-ipv4-64

    wget http://www.kernel.org/pub/linux/kernel/v2.6/linux-2.6.33.5.tar.bz2

    cd /usr/src
    tar xvf /root/src/noyau/linux-2.6.33.5.tar.bz2
    # je crée un lien symbolique pour respecter les règles de compilation d’un noyau
    ln -s linux-2.6.33.5/ linux
    cd linux
    #un peu de nettoyage…
    make clean
    make mrproper
    cp /root/src/noyau/2.6-config-xxxx-std-ipv4-64 ./.config

    make menuconfig

    modifier le nom du kernel
    dans
    -General Setup- -(2eme choix rajouter) -mod alafin de la chaine-
    dans
    – Enable Loadable module support (a coché) –
    cocher (les 3 premier)
    – Force module loading
    – Module unloading
    – Forcemodule unloading

    make
    make modules
    make modules_install
    make install

    cd /boot
    mkinitrd -o initrd.img-2.6.33.5 2.6.33.5

    grub-mkconfig

    modifier le numero de boot dans
    /boot/grub/grub.cfg

    reboot

    uname -r

    cd /usr/src/linux

    make headers_install

    voila j’espere que cela vous aidera :)

    Répondre
  9. MIB

    Bonjour,
    Je salue l’initiative. je trouve la qualité de ce tuto très bonne.

    Bonne continuation

    Répondre
  10. bonjour a tous,

    je suis confronté a un petit souci dont je ne vois pas vraiment la cause.
    j’essaye de faire une connexion ssh entre 2server kimsufi (pour utiliser rsync Server 1 master server 2 backup avec une ipfailover) mais pas moyen d’ouvrir laconnexion …
    je peux me connecter en ssh au 2 seveur de mon pc sans souci mais pas moyen de s’interconnecter entre les 2 serveur … OVH empeche t il cela ?
    quelqu’un a une idée ?

    Répondre
    • rebonjour a tous.
      alors la jene comprends vraiment pasletruc
      connexion de mon laptop sous debian entre mes 2 serveur dedié kimsufi impecable
      mais connection de srv1 vers svr2 (et vice versa) pas possible
      il me met un timeout …
      jene vois vmt pas d’ou cela peut venir
      et en plus rien dans leslog …
      une bonne ame qui aurait deja eu ce souci,?,

      Répondre
      • alors honte sur moi lol
        au cas ou un autre distrait aurait le meme souci,
        ne pas oublier dans iptables d’ouvrir les port (ssh modifier) des 2 serveurs :)
        voila resolu

  11. BOnjour à tous, et bonjour Alexis … et merci énormément pour ces tutos c’est fabuleux !!!!

    Je suis sur un Kimsufi 16G pour ma part … et j’ai eu de gros soucis avec la maj du noyau 😉

    En fait a priori la carte reseau n’est pas prise en compte sur la debian 2.6.x .. je vous invite à aller voir cet article qui m’a bien aidé 😉

    http://blog.crifo.org/post/2011/09/17/Kernel-debian-et-driver-e1000e-sur-kimsufi-16G

    Merci encore pour tout ça !!

    Répondre
  12. Il y a une étape importante qui est passée dans le tutoriel(du moins pour les autres distros, je ne connais pas assez Debian). C’est celle d’ajouter le nouvel utilisateur dans sudoers sans quoi les droits de modifications sur le serveur sont plus que très limitées.

    Répondre
  13. bruno

    bonjour
    Merci d’avoir publié ces tutos.
    Je ne suis pas informaticien, mais à travers ces tutos j’apprends beaucoup.Je ne pense pas être le seul non info qui consulte…..
    Encore merci pour ton travail

    Répondre
  14. Bonjour,

    J’ai 15 ans je suis passionner d’informatique et je navigue sur ton site depuis 1 semaine je le trouve fantastique les videos sont de qualité de plus tu insiste bien sur la securiter. j’essais de créer mon serveur mais n’ayant pas de sous g récupérer un vieux ordi et g installer Débian

    ps : moi aussi l’orthographe ce n’est pas mon truc

    Répondre
    • Bonjour Guillaume,

      Je suis content de voir que mon site te plaît, et je t’encourage à continuer dans cette voie, tu commences plus tôt que moi. À ton age, j’étais en train d’apprendre à faire des sites, j’en étais pas encore au serveur dédié :).

      Pour le serveur, c’est vrai que c’est cher comme budget, mais avec le temps tu auras plus de moyen. En attendant, la solution du vieux PC fonctionne très bien, à l’exception prés qu’OVH n’aura pas pré-configuré le réseau par exemple (mais normalement ça doit se faire quasi-automatiquement à l’installation).

      (Pour l’orthographe, je suis le premier à faire des fautes aussi 😉 )

      Répondre
  15. fabien

    Merci bcp pour ce tuto, je débute et c’est franchement super instructif.

    Je vais voir tes autres tuto de ce pas

    Continue comme ca^^

    Répondre
  16. Dick

    Vraiment Super le TUTO !!!!

    Répondre
  17. Goombi

    Après une longue recherche j’ai abouti sur ce tuto très complet.

    Toutefois j’ai un soucis. J’ai pus sans problème hier utiliser mon serveur, j’ai même installé un serveur TeamSpeak avec putty et winscp, mais ce matin, impossible =/
    Network Error: Connexion Refused
    Que ce soit avec root ou tout les autres utilisateurs.

    Je n’avais pas encore fait les changements de ports, ni installé la moindre sécurité, possédant le serveur depuis 2 jours (et n’ayant rien compris le 1er)

    Serais-t-il possible que mon serveur ai été brute forcé? (Ou je me fait un film =P)
    Devrais-je réinstaller l’OS?

    Parce que même depuis différents ordis, impossible de s’y connecter, alors que je peux le ping sans problème et accéder au TeamSpeak installé dessus =/

    Je ne sais pas si vous pouvez me conseiller, mais je demande quand même, et puis ça peux servir a un prochain qui a le même problème ^^

    Répondre
    • Bonjour Goombi,

      En effet, c’est possible que se soit une attaque de type brute force. Après ça dépend du mot de passe choisi, si c’est vraiment quelque chose d’évident ou qui existe dans un dictionnaire c’est probable. Si c’est vraiment un truc aléatoire, c’est peu probable.

      Autre cause possible : le serveur qui est down, le ping ne veut pas dire grand chose car c’est également possible que se soit les routeurs d’OVH qui répondent a la place du serveur.
      Le port 22 qui est bloqué, ou SSH qui à été configurer sur un autre port. Dans ma vidéo je recommande de changer le numéro de port par défaut pour des raisons de sécurité.

      Faut voir si y a pas la possibilité de récupérer la main sur le serveur dans le panel d’administration de l’hébergeur. Chez OVH, il existe une option de recovery qui permet de booter sur une image iso d’une debian avec un nouveau mot de passe, c’est pratique pour récupérer la main sur un serveur qui crash.

      En dernier recours, faire une réinstallation complète. J’espère juste que le serveur de backup fonctionne.

      Répondre
  18. roali

    bon tuto merci infiniment

    Répondre
  19. cydgy

    Excellent ! Merci !

    Répondre
  20. jeanblock

    putty est aussi dispo pour ubuntu

    Répondre
  21. jerome

    Bonjour, j’ai suivi votre tutoriel pour me connecter en SSH a mon serveur dédié mais maintenant je n’arrive plus a me connecter du tout, j’ai fait une demande de reboot auprès de OVH mais comme il n’ont détecter aucun problème sur mon serveur ils ont fait aucune intervention…Savez d’où pourrer venir le problème? Je vous remercie d’avance

    Répondre
    • Bonjour,

      Avez-vous changer le port par défaut pour le serveur SSH ? Si oui, il faut le préciser avec l’option -p du client SSH.
      Sinon, normalement OVH fait automatiquement les demandent de Hard Reboot sans trop poser de questions, c’est bizarre qu’ils refusent …

      Répondre
  22. aburayane

    Bonjour,

    Merci pour le tuto, c’est supper bien, cote SSH, je pense que vous avez oublie de montrer comment se connecter avec un SSH Key, j’espre bien la couvrir dans vos prochaines videos.

    Merci

    Répondre
  23. belilan

    Bonjour,
    Je suis occupé à regarder la première vidéo, et vous demandez de changer la permission de se connecter en root.
    Mais comment fait-on alors pour se connecter en root en cas de besoin, et que l’on a désactivé la fonction?
    Merci.

    Répondre
    • Bonjour belilan,

      C’est vrai que je recommande de désactiver la connexion par SSH directement en root. Cependant, ça n’empêche pas de se connecter en root, c’est juste que c’est indirect et plus sécurisé.

      Par conséquent, pour se connecter en root sur le serveur, il faut commencer par se connecter en SSH avec un compte utilisateur classique. Lorsqu’on a la main sur le serveur, il faut exécuter la commande « su » pour passer en root. (Sur Ubuntu, « sudo su »).

      Répondre
    • aburayane

      Bonjour belilan,

      Alexis a bien raison, si une personne a pu se connecter en root, elle peut ce qu’il voulait, c’est pour cela, il est recommende de:

      + Desactiver la connexion root (PermitRootLogin no),
      + Autoriser que quelques utilisateurs a se connecter (AllowUsers toto tata).

      Enfin, il faut redemarrer SSH :)

      Cordialement

      Répondre
  24. aburayane

    Ca m’a remarque cette deniere phrase (dernier paragraphe):

    « Pourquoi faire tout ça ? .. ils n’auront pas les droits de root ! »

    Si je mets un utilisateur toto, etant que normal utilisateur, je fais:

    sudo su

    ca veut dire que je peux pas avoir une connexion root!

    Pourtant sudo su, change de l’utilisateur toto vers root, dans ce cas je suis root, et je peux faire ce que je veux, je parle etant que je suis pirate :)

    Est ce qu’on peut avoir un petit eclaircissement sur ce point?

    Merci Alexis

    Répondre
  25. Corentin

    Bonjour,

    Le reboot sur le manager ce n’est pas un technicien qui fait ça mais le serveur en lui même.

    C’est un reboot ‘hardware’ donc il simule le bouton redémarrer grâce à une puce électronique.

    Répondre
  26. sympas..

    je te contacterai sur un project open source qui te prendra de temps et permettra de t exprimer plus..encore

    Répondre
  27. Fanny

    Bonjour Alexis,

    merci beaucoup pour ce tuto. Je débute totalement en matière de serveur dédié et j’ai hâte d’arriver au bout de la vidéo !
    Je rencontre malheureusement un problème lors de l’upgrade : la console indique « Configuring mdadm » et il faut apparemment que je choisisse « all » ou « none », mais je ne peux rien écrire…

    Quelqu’un a-t-il déjà eu ce souci ?
    Merci d’avance pour vos réponses

    Répondre
  28. knoppix

    salut, très bon tuto mais j’ai un petit soucis avec le fichier de config sshd_config en effet je ne peut pas le modifier alors que j’ai les droit d’écriture sur le dit fichier x)

    je l’ouvre avec vi mais quand j’appui sur i et que j’utilise les flèche pour me déplacer dans le fichier a la place se m’écrit des lettre sur chaque ligne…

    par exemple quand j’appui sur le haut c’est un « a » en bas c’est un « b » ainsi de suite et je suis obliger de couper putty et de me reco car echap ne fait rien :/

    je précise que j’ai fait l’installation en local dans une machine virtuel avec la dernière version en netinstall et sans environement graphique et un ls -l me donne

    -rw-r--r-- 1 root root 2453 26 sept. 19:23 sshd_config

    si je me trompe pas le w m’indique que j’ai les droit en ecriture sur le fichier non ? du moins en root…

    merci

    Répondre
    • knoppix

      j’ai trouvé une solution a mon problème en utilisant nano et la pas de soucis pour enregistrer le fichier par contre le pavé numérique ne peut pas servir pour écrire les chiffre

      Répondre
  29. kamal

    J’ai un serveur chez moi (debian6) + adresse IP fixe, quand je connect en ssh chez moi ça marche bien mais j’utilise internet hors de chez moi (café) marche pas!!

    Est ce que tu as une idée comment lié le routeur avec mon serveur,
    est ce que tu peux m’expliquer ça en details, et merci infiniment

    Cordialement

    Répondre
    • Bonjour Kamal,

      Alors lorsqu’on fait de l’auto-hébergement ou de l’administration sur son ordi perso derrière une box internet classique, il y a plusieurs points :

      –> Il faut faire de la translation d’adresse pour accéder à un des ordinateurs derrière une box internet classique. Concrètement (et simplement), c’est le mécanisme qui va permettre de faire : « dès qu’une requête arrive sur le port 80 de la box, envoi le vers l’ordinateur qui à l’adresse local 192.168.1.10″. On à besoin de faire ça car les adresses local (en 192.168.x.x) ne sont pas routable sur internet. C’est la box qui fait la liaison entre le réseau local et internet.

      Pour faire de la translation d’adresse sur un box, il faut rechercher une option « Nat » (network adress translation). Il y a également le « pat » (port translation adresse) qui permet de faire de la translation de port (ça peut être pratique et google est votre amis pour plus d’infos).

      –> Deuxième point important, la plupart du temps on à une adresse IP dynamique, c’est à dire qui change régulièrement (à chaque redémarrage de box). Ca nous pose un problème car lorsqu’on est à l’exterieur de chez nous, on ne connait pas forcement l’adresse IP de la box … Heureusement il existe des services comme DynDNS qui nous fournissent un nom de domaine qui est à jour avec la bonne adresse de la box internet. Pour cela il faut faire un compte dyndns (ou no-ip, ou service équivalent) et regarder dans la box la configuration pour dyndns (car c’est la box qui informe dynDNS des changements d’ip).

      –> Troisième point, on ne veut pas forcement laisser allumer son ordinateur 24h/24 pour des raisons évidente d’économie d’énergie. Il existe un système assez sympa appelé « Wake on Lan » qui permet de « réveiller » son ordinateur par le réseau lorsqu’il est éteint avec une trame (un « paquet magique »). Je ne rentre pas plus dans les détails, des tutoriels très bien existe déjà à ce sujet.

      C’est à peu près tout ce que j’ai expérimenté de mon côté, il y a déjà de quoi bien s’amuser.

      Répondre
  30. anony

    pour ce connecter a partir de Windows sur son serveur on peut utiliser aussi
    « Cygwin Terminal » je trouve que ce petit programme est excellent pour ssh sur windows

    Répondre
  31. infojmb

    Moi j’utilise tout simplement le client SSH Secure Shell qui fonctionne #1
    et JuiceSSH sur mon téléphone portable.

    Répondre
  32. fabien

    Je viens de prendre un kimsufi entrée de gamme et ton tutoriel est litteralement la providence.
    merci pour tout

    Répondre
  33. nyark

    un grand merci pour tes tutos ,ils sont bien fait y a rien d oublié,toutes les manips fonctionne.
    pour ma part je suis chez ovh depuis 6 mois avec un kimsufi en promo et tout fonctionne, je possède également une connexion internet chez eux et ça tourne au taquet.
    bonne continuation

    Répondre
  34. cocolabombe0

    Bonjour, je voulais savoir si on bloque le root en ssh, comment on peut faire pour pouvoir se connecter à un ftp avec l’affichage de tous les dossiers.

    Sans, on peut se connecter en sftp et le voir. (Je voulais savoir si c’est possible à faire ou sinon rajouter un utilisateur (avec les permissions root)).

    Cordialement Nicolas.

    Répondre
    • Bonjour cocolabombe0,

      Ca doit être possible en créant un utilisateur virtuel et en lui donnant les droits sur « / » mais je le déconseille fortement car c’est une faille de sécurité énorme ce genre de chose. Pour lister les dossiers, c’est beaucoup plus sur de travailler avec SSH et SCP si vous avez besoin d’envoyer des fichiers.

      Répondre

Ajouter un commentaire


Ici les commentaires sont en DoFollow, profitez-en mais en abusez pas !
Veuillez ne pas poster de code (php, html ou autre) car il sera bloqué par le site.
Les commentaires ne sont pas immédiatement validés.
Merci de faire une recherche sur Google avant de poser une question.