Installation de apache, php, mysql et phpmyadmin sur un serveur dédié

54 Commentaires

Dans ce tutoriel vidéo consacré aux serveurs dédiés (sommaire des tutos), nous allons voir ce qu’il est nécessaire d’installer pour avoir son site en ligne. Nous allons donc installer et configurer :

  • Un serveur web apache2
  • PHP pour avoir des pages dynamiques
  • Une base de données Mysql
  • L’application Web phpmyadmin pour gérer nos bases de données simplement

Dans la vidéo, vous apprendrez également comment fonctionne apache2, comment activer et désactiver des mods/sites. Voici la vidéo, pensez à activer le mode plein écran avec la HD :

Vous pouvez également télécharger la vidéo en cliquant sur l’image ci-dessous :

Installation d’apache

Apache est l’un des éléments les plus importants, c’est le serveur web qui va délivrer les pages aux visiteurs. Vous pouvez l’installation via la ligne de commande « apt-get install apache2 apache2-common« . La configuration par défaut d’apache est pas si mal, mais on peut améliorer quelques éléments. Je vous conseille d’ajouter/modifier ces éléments :
Dans /etc/apache2/apache2.conf

# Enlever les bandeaux donnant des informations sur le serveur en cas de 404
ServerSignature Off
ServerTokens Prod
# Pour donner un nom à votre serveur
ServerName ksXXXXXX.kimsufi.com

Dans la vidéo, j’ai également parlé de quelques commandes. En voici un résumé, néanmoins sachez que j’en reparle dans la 3ème vidéo sur les serveurs dédiés :

  • a2enmod : permet d’activer un mod pour apache (apache2 enable mod)
  • a2dismod : permet de désactiver un mod (apache2 disable mod)
  • a2ensite : active un site
  • a2dissite : désactive un site
  • apache2ctl -t -D DUMP_MODULES : permet de voir la liste des modules activés

Une parenthèse au passage, que j’explique dans le 3ème tutoriel, tous les mods disponibles sont contenus dans le dossier /etc/apache2/mods-available et tous les mods activé sont dans /etc/apache2/mods-enabled. C’est la même chose avec les sites dans /etc/apache2/sites-available (et enabled). À chaque fois que vous voulez ajouter un site, vous devez créer un fichier de configuration (appelé un virtual host) dans /etc/apache2/sites-available et activer ce site avec la commande a2ensite.

Par défaut, les sites sont dans le répertoire /var/www (en y faisant un tour, vous retrouvez le fameux « It Works »). Plus tard, on changera ça pour faire une configuration particulière : un site = un utilisateur sur le système et donc les fichiers du site seront contenu dans /home/username/www. Pour cela on aura besoin du mode userdir. (mais c’est l’objet de la prochaine vidéo :p)

Installation de PHP

Avoir un serveur Web c’est bien, mais s’il est seulement capable de gérer des pages HTML toute simple, on ne va pas aller bien loin ! On a donc besoin d’installer PHP pour avoir des pages dynamiques. Voici la commande (très longue) à taper pour installer PHP et tous ces modules  :

apt-get install libapache2-mod-php5 php5 php5-common php5-curl php5-dev php5-gd php5-idn php-pear php5-imagick php5-imap php5-json php5-mcrypt php5-memcache php5-mhash php5-ming php5-mysql php5-ps php5-pspell php5-recode php5-snmp php5-sqlite php5-tidy php5-xmlrpc php5-xsl

Une fois PHP installé, c’est une bonne idée d’aller faire un tour dans les fichiers de configuration. Voici ce que je vous propose de modifier/ajouter :
/etc/php5/apache2/php.ini

# Temps max en seconde qu'un script à pour s’exécuter
max_execution_time = 30
# Temps max qu'a un script pour parser des données (POST, GET etc..)
max_input_time = 60
# Mémoire max qu'un script a le droit d'allouer
memory_limit = 64M
# Taille max des uploads
upload_max_filesize = 25M
# Variable (super) globale (problème de sécurité)
register_globals = Off
# Cache php
expose_php = Off
# Affiche les erreurs dans les scripts
display_errors = On
# Permet d'utiliser <? à la place de <?php
short_open_tag = Off
# Filtre les données Post et Get et ajoute des / devant les '
magic_quotes_gpc = Off
# Quelques fonctions qui peuvent être dangereuses à limiter
disable_functions = symlink,shell_exec,exec,proc_close,proc_open,popen,system,dl,passthru,escapeshellarg,escapeshellcmd
# Pour activer l'utf-8 par defaut
mbstring.language=UTF-8
mbstring.internal_encoding=UTF-8
mbstring.http_input=UTF-8
mbstring.http_output=UTF-8
mbstring.detect_order=auto

Voilà pour le fichier php.ini, qui est très long, je vous recommande de lire la documentation et notamment cette page qui contient toutes les directives de ce fichier php.ini. N’oubliez pas de redémarrer le serveur apache avec un /etc/init.d/apache reload.

Configuration de MySQL

Un site dynamique sans base de données n’est pas très utile. Pour installer MySQL, il suffit de faire un « apt-get install mysql-server mysql-client mysql-common« . Lors de l’installation on vous demandera des informations, comme le mot de passe Root de MySQL. Au niveau de la configuration, voici les options que le recommande :
/etc/mysql/my.cnf

# Mettre la langue en Français
language = /usr/share/mysql/french
# Taille du cache des index
key_buffer = 32M
# Limite du cache par requête
query_cache_limit = 2M
# Limite du cache pour toutes les requêtes
query_cache_size = 32M
# Loguer les requêtes lentes
log_slow_queries = /var/log/mysql/mysql-slow.log
# Indique le temps à partir du moment ou une requête est considéré comme lente
long_query_time = 2
# Activer l'utf-8 par default sur le serveur (dans [mysqld])
default-character-set = utf8
default-collation = utf8_general_ci
# dans [client]
default-character-set = utf8

Après avoir fait des modifications, n’oubliez pas de reloader le serveur avec « /etc/init.d/mysql reload« . Ensuite je vous recommande très fortement de lancer « mysql_secure_installation » pour sécurité votre installation. Répondez « no » à la première question (sauf si vous désirez changer le mot de passe root de mysql) et Yes à toutes les autres (et refaites un reload).

Installation de phpmyadmin

Pour gérer vos bases de données, je vous recommande d’utiliser phpmyadmin qui est bien plus pratique que mysql en ligne de commande. Pour cela rien de plus simple, faites un « apt-get install phpmyadmin » et donner le mot de passe root de MySQL et choigissez un mot de passe Root pour phpmyadmin durant l’installlation.

N’oubliez pas de cocher la case « apache2 » durant l’installation avec la touche espace du clavier (si vous faites « entrer » ça ne cochera pas apache et passera à l’étape suivante). Si vous avez fait « entrer » (comme moi au début, forcément), vous pouvez rattraper la boulette avec un dpkg-reconfigure phpmyadmin.

Lorsque l’installation est terminée, redémarrez apache et allez sur : http://ksXXXXXX.kimsufi.com/phpmyadmin pour vous loguer et créer vos BDD.

Le tutoriel est terminé, n’hésitez pas à approfondir vos connaissances en faisant quelques recherches, bidouiller les fichiers de configurations, poser des questions, c’est comme ça qu’on apprend ! Au passage, je vous propose de rejoindre la page facebook du blog en cliquant ici (merci !).

Publié le 13 août 2011 par Madrzejewski Alexis dans Serveur Dédié

Vous avez aimé ce billet ?

Inscrivez-vous au Flux RSS du blog, suivez-moi sur Twitter ou partager simplement cet article avec vos amis sur Twitter ou Facebook

Inscrivez-vous à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter en précisant votre prénom et votre adresse email pour recevoir les dernières mises à jour du blog et des tutoriels exclusif par email (En savoir plus)

54 commentaires

Ajouter un commentaire

  1. Pingback: Installation et configuration d’un serveur dédié | Tutoriels-Video

  2. hacbao

    encore une video de plus regarder.

    La question du jour c’est quoi la différence entre VI et NANO ?

    Répondre
    • Salut,

      Pour un débutant, à première vu il n’y a pas trop de différences mais pour les puristes c’est complètement différents.

      Disons voir que nano est peu être un peu plus simple à utiliser au début car dans VI on doit connaitre quelques raccourcis clavier et savoir ce que sont les différents modes pour l’utiliser.

      Si on les compare graphiquement : http://www.tutoriels-video.fr/wp-content/uploads/2011/08/VIM_vs_NANO.png
      On constate que nano se rapproche un peu plus « d’une interface graphique » courante avec les raccourcis en bas (le ^ = ctrl) tandis que VI reste simple.

      À part ça, utilise celui que tu préfères, et plus tard tu pourras tester les 2 pour voir celui que tu préfère (avec l’expérience, c’est VI pour la plupart des gens).

      Répondre
  3. Hoki

    Vi est très très puissant ! Je m’y sui mit pour coder quelques projets (enfin avec MacVim qui permet une transition en douceur avec la gestion de la souris et la gestion des onglets), et je peux dire que c’est très puissant MAIS il faut de la patience, et une bonne configuration. La gestion des splite est vraiment pratique sur grand écran. Il y a emacs également, pas tester mais permet plus de choses (ligne de commande, mail…), mais je ne l’ai pas testé.

    Bon pour ma part, je n’ai pu m’empêcher de voir que tu ne connaissais certains petits raccourcis vi bien pratique ! Les voici :

    gg pour aller au début de fichier.
    G pour aller en fin de fichier
    dd pour supprimer une ligne.
    d$ pour supprimer du curseur à la fin de ligne.

    ah et aussi bien pratique : zz pour centrer sa ligne courante au milieu de l’écran. J’en ai un paquet d’autres en réserve ;)

    En fait, quand on a compris la logique on s’aperçoit que tout est « combinable ».

    Sinon excellents tutoriaux, je suis étudiant en informatique également, et cela m’évite d’aller chercher à droite à gauche toutes les informations, ce qui prend énormément de temps tu le sais surement mieux que moi !

    Merci de partager cela !

    Répondre
  4. arnaud

    Merci, un grand merci, phpmyadmin tourne enfin.

    Répondre
  5. Salut, le apache-common2 n’est pas disponible mais si tu lis le message « d’erreur » apache-common2.2 est disponible. ;-) apache-utils peut également servir. En tout cas tes vidéos sont sympas. Bonne continuation.

    Répondre
  6. m4as

    Petit détail concernant ServerSignature et ServerTokens, ces variables sont peut être présentes dans le fichier /etc/apache2/conf.d/security ;)

    Répondre
  7. Sinari

    Tuto très claire :) J’étais un peu perdu seul avec mon dédié, et je suis tombé sur cette vidéo et tout fonctionne correctement :)

    Merci beaucoup !

    Répondre
  8. Zero

    Bonjour,

    Je voulai juste apporter une chose concernant apache2. Après la modification de paramétre ou, l’ajoute d’un site ou d’un mod on peut utiliser la commande : apache2ctl graceful

    Qui va attendre la fin de ses actions en cours pour recharger la config. Cela n’a que peut d’importance au dans on configure le serveur pour la première foi, mais quand il y a du trafique sur le site cette commande laisse apache2 finir de répondre au requête avant de rebooter. De plus cette commande est, à mon avis, un peut simple a taper que /etc/init.d/apache2 reload (oui les informaticiens sont des fainéants ^^)

    Merci pour ces très bon tutos, bonne continuation.

    Répondre
  9. lili

    Merci pour ces superbes tutoriels.

    Apache2 à bien été installé, mais au moment d’installer PHP j’ai se massage :

    bash: apt-get install libapache2-mod-php5 php5 php5-common php5-curl php5-dev php5-gd php5-idn php-pear php5-imagick php5-imap php5-json php5-mcrypt php5-memcache php5-mhash php5-ming php5-mysql php5-ps php5-pspell php5-recode php5-snmp php5-sqlite php5-tidy php5-xmlrpc php5-xsl : commande introuvable

    Merci de votre aide

    Répondre
    • Bonjour lili,

      Il y a plusieurs explications possible pour ce problème.

      * Etes-vous en root lorsque vous exécute la commande ? Apt-get s’utilise uniquement en root et lorsqu’on essaye de l’utiliser avec un autre utilisateur qui n’a pas les droits, il renvoi ce genre de message (il ne trouve pas le bin d’apt-get).

      * Sinon, c’est simplement que l’un des paquets n’est pas disponible ou que le copier/coller à été mal fait, qu’il contient une erreur (genre un « ; » ou un espace qui traîne).
      Je commencerais par faire un « : apt-get install libapache2-mod-php5 php5 php5-common », voir si il trouve les paquets de base pour PHP et ensuite j’installerais le reste des paquets, qui ne sont ni plus ni moins que des modules divers et variés.

      Répondre
    • dotMastaz

      Quand on double-clic sur la ligne, on a l’erreur.
      En fait, il faut plutôt sélectionner la ligne du début à la fin et faire son copier-coller !

      Répondre
  10. lambda

    Il est possible également d’utiliser des editeurs de texte basic pour les débutants qui ont un peu de mal avec vi, nano, emacs … Pour cela il suffit de ce connecter en graphic via l’option -X lors de la connection en ssh (ssh -X nomutilisateur@nomserveur) puis après avoir installé son éditeur préféré (par exemple : sudo apt-get install gedit) il suffit par la suite d’utiliser sudo gedit monfichier pour l’éditer .

    Répondre
    • Merci pour la précision, c’est vrai que l’option -X (X11 forwarding) est franchement pratique et puissante !
      Cependant, même si j’avoue que VI n’est pas très facile à prendre en main au début, ce n’est pas non plus très compliqué d’apprendre 2-3 bases et quelques raccourcis :) et au final on sera un jour ou l’autre obliger de l’utiliser.

      Répondre
  11. Merci pour ces superbes tutos, grâce à toi j’ai vraiment gagné beaucoup de temps.
    Un vrai travail de pro :)

    Répondre
  12. Nicolas

    Merci pour les tutos, tu expliques super bien c’est un plaisir de suivre tes tuto vidéos :D

    Répondre
  13. papoulepaps

    Bonjour Alexis,

    Est-il possible lorsqu’on ajoute un nouvel utilisateur de lui accorder des droits sur phpmyadmin. C’est à dire au lieu qu’il se connecte avec « root » + « mdp » comme tu l’as fait dans le tuto, on crée un nouvel utilisateur pour phpmyadmin avec accès à une seule bdd !

    j’espère avoir été clair

    Bravo encore pour tous tes tutos

    Paps

    Répondre
  14. Clement

    Bonsoir,

    Il y a-t-il moyen de faire en sorte d’avoir plusieurs comptes pour la gestion des bases de données, je pensais un pour chaque site comme l’accès ftp. Comme ça, chaque utilisateur pour géré SES bases de données sans trifouiller dans celles des autres.

    Merci

    Répondre
  15. Philippe Gras

    Aujourd’hui : apache2.2-common.

    Répondre
  16. Greg

    Petite précision pour les dernières versions de mysql :

    # Activer l’utf-8 par default sur le serveur (dans [mysqld])
    default-character-set = utf8
    default-collation = utf8_general_ci

    Deviens :

    # Activer l’utf-8 par default sur le serveur (dans [mysqld])
    character_set_server = utf8
    collation_server = utf8_general_ci

    Répondre
    • halfjo

      Effectivement, sinon impossible de démarrer MYSQL :
      Ubuntu 12.04

      erreur :
      $ service mysql restart
      -> stop: Unknown instance:
      -> start: Job failed to start

      # Activer l’utf-8 par default sur le serveur (dans [mysqld])
      character_set_server = utf8
      collation_server = utf8_general_ci

      Merci pour cette info, j’aurais tu lire ce commentaires avant de chercher l’erreur ;)

      Répondre
  17. pascal

    Bonjour étant un peu novice.

    Donc ma question et plz ne rigoler pas. Si on a pas de domaine on peux tester pour faire test ou faut il un hebergeur en premier.

    Merci

    Bonne explication gg

    Répondre
    • Bonjour,

      C’est sans doute possible de tester sans nom de domaine, mais ce n’est pas super pratique.
      Première solution, utilisé le nom de domaine fourni par OVH, c’est à dire le ksXXXXXX.kimsufi.com. Par contre, ça ne permet pas de réellement tester les configurations apache.
      Deuxième solution, bidouiller le fichier hosts sur Linux (ou Windows, ça doit être sensiblement la même chose) pour faire croire que le nom de domaine bidule.com est bien hébergé sur le serveur dédié. J’ai déjà vu cette astuce sur un site mais je n’ai jamais testé. Ça permet d’outrepasser les serveurs DNS sur internet, de forcer un NDD en local en quelques sortes.

      Répondre
  18. oliv

    me revoila;.

    tout marchait très bien jusqu’à ce que je fasse évoluer mon VPS vers une version plus haute.. = redémarrage du serveur.. et là.. plus rien ne va.. plus rien ne marche;. et dès que j’essayes de redémarrer apache .. voici l’erreur que j’ai :

    Reloading web server config: apache2root@vps10842:~# /etc/init.d/apache2 restart
    Restarting web server: apache2(98)Address already in use: make_sock: could not bind to address [::]:80
    (98)Address already in use: make_sock: could not bind to address 0.0.0.0:80
    no listening sockets available, shutting down
    Unable to open logs

    Qu’ai je oublié dans ma config pour en arriver la ???

    Répondre
  19. oliv

    Après avoir fureté un peu sur des forums.. je suis aller rajouter dans https.conf :
    NameVirtualHost *
    NameVirtualHost *:80
    AddHandler cgi-script .pl
    RewriteEngine On

    et voila ce que cela m’a ressorti au redémarrage :

    Restarting web server: apache2[Fri Aug 10 16:38:04 2012] [warn] NameVirtualHost *:80 has no VirtualHosts
    [Fri Aug 10 16:38:04 2012] [warn] NameVirtualHost *:0 has no VirtualHosts
    [Fri Aug 10 16:38:04 2012] [warn] NameVirtualHost *:80 has no VirtualHosts
    [Fri Aug 10 16:38:04 2012] [warn] NameVirtualHost *:0 has no VirtualHosts
    (98)Address already in use: make_sock: could not bind to address [::]:80
    (98)Address already in use: make_sock: could not bind to address 0.0.0.0:80
    no listening sockets available, shutting down
    Unable to open logs
    Action ‘start’ failed.
    The Apache error log may have more information.
    help

    Répondre
  20. oliv

    bon alors pour les blaireaux comme moi.. : ne faites aps tourner un autre serveur comme NGINX en même temps sur e même serveur.. :-)

    donc nginx desinstallé = tout remarche

    Répondre
  21. bonsoir je trouve ton site interessant ,et je te félécite bcoup
    mais j’ai un petit soucis je n’arrive pas à redemarrer mysql avec /etc/init.d/mysql restart

    j’ai cette erreur chak fois

    root@mamadouka-HP-Compaq-6730s:/var/run/mysqld# /etc/init.d/mysql restart
    Rather than invoking init scripts through /etc/init.d, use the service(8)
    utility, e.g. service mysql restart

    Since the script you are attempting to invoke has been converted to an
    Upstart job, you may also use the stop(8) and then start(8) utilities,
    e.g. stop mysql ; start mysql. The restart(8) utility is also available.
    start: Job failed to start

    aide moi un peu peut etre c’est au niveau de config de phpmyadmin ?

    Répondre
  22. DoxYs

    Bonjour,

    Pour l’ajout de sécurité (ServerTokens, …), pas besoin de le rajouter dans apache2.conf, en effet, un fichier est déjà créé pour ça.
    Ce fichier se situe dans /etc/apache2/conf.d/security

    Cordialement,

    Répondre
  23. omaze

    en fait en faisant comme cela;. cela me sort un SERVER API apache 2.0 handler

    Quelqu’un aurait alune idée ou un bon tutoril à partir de e qui a été fait ici pour passer en fastcgi ??

    merci d’avance

    Répondre
  24. Merci encore pour ces tutos :)). Très bien expliqué. Je recommanderai ce site à d’autres.

    Répondre
  25. cayenne

    Bonjour à tous, merci pour tous tes tutos, ils sont super bien faits.
    Donc là j’ai un gros problème avec mysql. Php marche correctement sans aucun souci. Mais mysql, je ne peux pas le start. Quand je fais /etc/init.d/mysql start, stop, restart, reload, ça me met : »Rather than invoking init scripts through /etc/init.d, use the service(8)
    utility, e.g. service mysql restart

    Since the script you are attempting to invoke has been converted to an
    Upstart job, you may also use the stop(8) and then start(8) utilities,
    e.g. stop mysql ; start mysql. The restart(8) utility is also available.
    mysql stop/waiting
    mysql start/running, process 5499
    « .
    Puis donc j’ai en même temps essayé de me connecter sur navicat. Pour ça je ne suis pas débutant. Puis il me met erreur 2003 Can’t connect to mysql server on (ip ex: XXX.XXX.XXX.XXX) 10061.
    Puis-je avoir de l’aide SVP ?
    Merci pour la réponse.

    Répondre
    • Bonjour cayenne,

      La ligne « Rather than invoking init scripts through /etc/init.d, use the service(8) » (et la suite) indique seulement que plutôt que de fare /etc/init.d/service, il serait plus judicieux d’utiliser la commande service (service nomService start|stop). C’est typique des systèmes sous Ubuntu, mais les 2 méthodes reviennent au même.

      Je commencerais par faire un /etc/init.d/mysql status pour voir si MySQL est bien lancé. En cas de soucis, il faut regarder les fichiers de log sql situé dans /var/log.

      Sinon, je ne connais pas Navicat, mais ça à l’air d’être un logiciel s’installant sur un PC client pour naviguer dans une base de données distante. Dans ce cas, il faut configurer MySQL pour autoriser les connexions distantes. Une petite recherche google vous indiquera comment faire (de mémoire 1-2 lignes à changer dans le fichier de conf et le firewall à modifier éventuellement).

      Répondre
  26. cayenne

    Re,
    merci pour ta réponse, /etc/init.d/mysql start… est réglé.
    Avant de déposer mon commentaire, j’avais regardé sur google. Je n’est pas réussi à régler mon problème. Je n’est pas de firewall puis j’ai autorisé les connexions entrantes. Pour navicat lite, c’est bien un client mysql. Du coup j’arrive pas à régler le problème.
    Merci de ta réponse.

    Répondre
  27. cayenne

    Re,
    Au niveau de accès j’ai tous ça :

    Utilisateurs ayant accès à « mysql » Utilisateur Serveur Type Privilèges «Grant » Action

    debian-sys-maint localhost global ALL PRIVILEGES Oui Changer les privilèges
    root % global ALL PRIVILEGES Oui Changer les privilèges
    root 127.0.0.1 global ALL PRIVILEGES Oui Changer les privilèges
    root localhost global ALL PRIVILEGES Oui Changer les privilèges

    La 2nd ligne le %, j’ai vu que sur des tuto, ça veux dire any qui accepte toutes les ips.
    Donc j’ai ajouter cette ligne j’ai fais « service mysql restart » pour restart mysql.
    Puis ça marche pas :(.
    je sais vraiment pas d’où il viens le problème.

    Répondre
    • Désolé, la j’avoue que je sèche aussi pour le coup. Si t’as le « bind » de bien configuré dans le fichier de conf de MySQL, pas de parefeu qui bloque les ports et les utilisateurs autorisés, ça devrait le faire. En tout cas j’avais réussi comme ça personnellement (bon c’était du windows server mais le principe reste identique).

      Peut-être un problème côté client, avec une box internet qui bloque les connexions du port SQL ou un parefeu interne à l’ordi client mais je n’y crois pas du tout.

      Répondre
  28. cayenne

    Re,
    j’ai étais faire un tour dans « /etc/mysql/my.cnf » et j’ai trouver ligne 61:

    « bind-address = 127.0.0.1″

    à quois ça sert, ça veux dire quois. je me demande si ce n’est pas ça qui bloque ?
    j’y touche pas pour le moment, j’ai peur que ça marche plus ci j’y touche.
    j’attend ta réponse mais je pense que c’est ça.

    Répondre
  29. cayenne

    Re,
    Le problème est réglé.
    Merci beaucoup gros merci.
    +1

    Répondre
  30. Bonjour Alexis,
    j’ai suivi ton tutoriel, tout fonctionne très bien. Et puis, aujourd’hui, je viens de faire une mise à jour de phpmyadmin avec le script upgrade_pma.sh :
    http://www.nicolasvannier.fr/2012/05/10/mettre-a-jour-phpmyadmin-avec-un-script/

    La mise à jour s’est faite automatiquement.
    Mais j’ai maintenant ces 3 messages d’erreur sur la page d’accueil de phpmyadmin :
    $cfg['Servers'][$i]['recent'] … en erreur [ Documentation ]
    Tables récemment utilisées (persistantes): Désactivé

    $cfg['Servers'][$i]['table_uiprefs'] … en erreur [ Documentation ]
    Préférences d’interface de tables (persistantes): Désactivé

    $cfg['Servers'][$i]['userconfig'] … en erreur [ Documentation ]
    Préférences de l’utilisateur: Désactivé

    Comment puis-je apporter les corrections pour répondre à ces messages ?

    Amicalement,
    Jean-François

    Répondre
    • Bonjour Jean-François,

      Malheureusement je ne sais pas comment régler ces erreurs de tête comme ça. Cependant, je sais que ça vient du fichier de phpmyadmin qui est incomplet et normalement la documentation de phpmyadmin répond à ces questions. Dans votre cas, je m’intéresserai particulièrement aux fichiers « config.inc.php, config-db.php ». Par exemple, voici ce que j’ai dans le /etc/phpmyadmin/config.inc.php d’un de mes serveurs : http://pastebin.com/ayujm94R (si ça peut aider).

      Répondre
  31. Tout d’abord : Super tuto et super site, merci beaucoup, beaucoup.

    Juste une petite erreur, dans le cadre ou c’est bien apache2 qui est installé :
    /etc/init.d/apache2 reload

    au lieu de :
    un /etc/init.d/apache reload

    Bonne continuation,

    Répondre
  32. sebastien

    Bonjour Alexis, et merci pour tous tes tutos !

    Je me rends compte que mysql 5.1 s’installe à partir du gestionnaire de paquet. J’aimerai utiliser la version 5.5.

    Je trouve bien comment faire pour l’installer mais comment supprimer proprement et re-installer proprement sans tout foutre en l’air ^^

    Merci à toi !

    Répondre
  33. Un grand merci pour des tutos de grande qualité, je te l’ai déjà dit sur Twitter, je te renouvelles mes félicitations et ma gratitude. J’en profite pour te remonter une petite faute d’inattention, au-dessus du titre Configuration de MySQL, tu as écris : /etc/init.d/apache reload pour relancer apache, tu as oublié le 2 du service apache : /etc/init.d/apache2.

    Encore merci pour ton travail.

    Répondre
  34. Epitaf

    Bravo et merci pour la qualité de vos tutoriels.
    Tout parait tellement simple lorsque vous nous guidez et puis après…on se sent un peu seul, alors on revient sur votre site pour vous témoigner notre gratitude.

    Sincèrement une grande qualité didactique.
    Encore merci
    Bonne année !!

    Répondre
  35. Ajizu-sama

    Bonjour,
    Merci pour ce tuto ^^
    je voulais savoir s’il y possible de install apache2 et lighttpd dans le meme server ..??

    thanks !!

    Répondre
    • Bonjour Ajizu-sama,

      C’est possible, c’est même courant de faire une installation php + nginx. Il suffit simplement de les configurer sur des ports différents. La plupart du temps, on utilise Nginx (ou lighttpd que je ne connais pas) sur le port 80 (par défaut) pour s’occuper des ressources statiques (images, css, car c’est plus rapide avec nginx) et apache sur le 8080 pour les codes php. Nginx s’occupe alors de transmettre les requêtes pour du php à apache, c’est donc transparent pour l’utilisateur mais plus complexe à mettre en place. On touche au domaine de l’optimisation à ce niveau.

      Répondre
  36. cocolabombe0

    Bonjour, les variables magic_quotes_gpc et register_globals ont été supprimés de php 5.4.

    J’ai un amis qui m’a fait ce serveur (vu que je n’y connais pas grand chose et lui, il a mit :
    # Quelques fonctions qui peuvent être dangereuses à limiter
    disable_functions = pcntl_alarm,pcntl_fork,pcntl_waitpid,pcntl_wait,pcntl_wifexited,pcntl_wifstopped,pcntl_wifsignaled,pcntl_wexitstatus,pcntl_wtermsig,pcntl_wstopsig,pcntl_signal,pcntl_signal_dispatch,pcntl_get_last_error,pcntl_strerror,pcntl_sigprocmask,pcntl_sigwaitinfo,pcntl_sigtimedwait,pcntl_exec,pcntl_getpriority,pcntl_setpriority,

    Donc j’ai pas remplacé par ce que vous avez fait.

    Dans mysql, je n’ai pas mis le UTF8 car j’ai un failed lors du redemarrage sans montrer l’erreur.

    J’ai deux key_buffer. Il faut remplacer les deux ou seulement celui qui est dans la vidéo?

    Et pour finir, je n’ai pas vu cette ligne de code dans mysql.
    language = /usr/share/mysql/french

    Répondre

Ajouter un commentaire


Ici les commentaires sont en DoFollow, profitez-en mais en abusez pas !
Veuillez ne pas poster de code (php, html ou autre) car il sera bloqué par le site.
Les commentaires ne sont pas immédiatement validés.
Merci de faire une recherche sur Google avant de poser une question.